Assurer son animal de compagnie : pourquoi faire ?

Assurer son animal de compagnie : pourquoi faire ?

L’assurance de son animal de compagnie devient un produit d’assurance de plus en plus proposé par les compagnies. Mais est-elle nécessaire ? Nous vous expliquons tout dans le détail.

Une assurance non obligatoire mais utile

La souscription d’une assurance santé animale pour son chien ou son chat, à ne pas confondre avec la responsabilité civile, n’a pas de caractère obligatoire. La responsabilité civile permet d’être couvert si l’animal cause des dommages à un tiers. Elle est comprise dans les contrats multirisques habitation.

L’assurance animale concerne la santé de son animal de compagnie. Elle va permettre de rembourser les soins de vétérinaires si l’animal tombe malade, ou est victime d’un accident, notamment les frais importants d’une opération. En effet, certaines opérations peuvent coûter parfois jusqu’à 1000 euros.

Une assurance sécurisante pour les maîtres

Certains maîtres préfèrent mettre de l’argent de côté plutôt que de souscrire ce type d’assurance. Mais il est difficile de prévoir les sommes dont on aura besoin en cas de coup dur qui survient à notre animal de compagnie.

La question que se pose certains maîtres est la rentabilité de ce type d’assurance. Si l’animal passe sa vie sans problème de santé, le maître aura effectivement cotisé à fonds perdus. Mais c’est le principe même de certains risques d’assurance. Quand on souscrit une assurance décès, on sait que le risque interviendra de façon certaine. Mais pour certains risques, nous ne sommes pas sûr qu’il se réalise un jour. Par exemple, quand on souscrit une assurance dépendance, la personne ne deviendra pas forcément dépendante, et les cotisations seront perdues.

Nous ne pouvons pas savoir de quoi l’avenir sera fait, il est donc primordial de se couvrir contre ce risque, et espérer que rien n’arrive à notre animal.

Le forfait prévention à utiliser absolument

L’assurance animale n’a pas pour objectif d’être rentabilisée à tout prix. Mais les forfaits prévention compris dans certains contrats d’assurance animale, permettent aux maîtres de réaliser des économies. Le forfait prévention consiste en une somme d’argent, renouvelée chaque année, que le maître peut utiliser à sa guise chez le vétérinaire. Le forfait prévention peut ainsi servir à financer certains actes comme la stérilisation, une mise bas par césarienne, la vaccination, etc. Autant d’actes qui ne sont ni des maladies, ni des accidents, et qui entrent donc dans le champ des exclusions.

Le forfait prévention peut être utilisé également pour une simple consultation, ou permettre d’acheter chez son vétérinaire tous les produits de soins et d’entretien, mais aussi les friandises, ou même l’alimentation de l’animal.

L’assurance animale est donc primordiale pour prendre soin de la santé de son animal de compagnie. C’est une précaution nécessaire pour anticiper tout problème de santé qui pourrait survenir, et éviter les difficultés financières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *