Qu’est-ce que la garantie accidents de la vie ?

Qu’est-ce que la garantie accidents de la vie ?

Parmi tous les types de contrats d’assurance existants, il existe les garanties accidents de la vie. Mais que se cache-t-il derrière cette appellation ? Nous allons vous expliquer à quoi servent ces contrats garanties accidents de la vie.

Les accidents de la vie courante très importants en France

Selon l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education de la Santé), les AcVC (accidents de la vie courante) peuvent avoir différentes causes : défenestration, étouffements, noyades, chutes, intoxications, brûlures ou électrocutions. En France, le nombre d’accidents de la vie courante représente 20 000 décès et 11 millions de blessés par an. Les accidents de la vie courante sont la 3ème cause de mortalité en France après les cancers et les maladies cardiovasculaires selon le GEMA (Groupement des Entreprises Mutuelles d’Assurance). Ce sont les populations fragiles (enfants, personnes âgées), qui sont les plus touchées. Selon l’ANAH (l’Agence Nationale de l’Habitat), 300 000 enfants de moins de 5 ans sont chaque année blessés par un accident de la vie courante, et 5 000 enfants gardent chaque année des séquelles lourdes à la suite d’un accident de la vie courante. 

Que couvre la garantie accidents de la vie ?

Pour se protéger, une possibilité peut être de souscrire une garantie accidents de la vie qui permet au souscripteur et à sa famille d’être protégé contre les accidents du quotidien qualifiés de graves.  Selon la FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurance), le coût moyen d’un sinistre qualifié de « grave », c’est-à-dire dont la charge est supérieure à 150 000 Euros, s’établit à 438 768 Euros.  Ce contrat peut être souscrit soit à titre individuel, ou protéger l’ensemble des membres de sa famille, et couvre aussi bien les bénéficiaires responsables ou victimes. 

Les garanties couvertes par un contrat sont les suivantes :

  • Les accidents domestiques
  • les accidents extérieurs (lors d’une séance de sport, à l’école pour les enfants, etc.)
  • les catastrophes naturelles (séisme, tempête, etc.)
  • les accidents médicaux

Les risques non couverts par un contrat garantie accidents de la vie sont :

  • les accidents de la route
  • les accidents du travail
  • les clauses d’exclusions propres au contrat

Le niveau d’indemnisation des garanties accidents de la vie

Au niveau des indemnisations, les garanties accidents de la vie  prévoient d’intervenir auprès des victimes souffrant d’un grave dommage corporel (en général incapacité permanente d’au moins 30 %) et en cas de décès. D’autres contrats indemnisent pour une incapacité à un seuil inférieur. L’indemnisation sert à compenser le préjudice physique et les conséquences sur la vie (personnelle, professionnelle et matérielle) de la victime.

A noter que les assureurs, via la FFSA, ont mis en place un « label GAV ». Pour bénéficier de ce label, les assureurs doivent proposer des contrats avec un socle de garanties minimales. Les contrats avec ce label couvrent les dommages corporels entraînant une incapacité permanente imputable directement à l’accident au moins égale à 30%, et le plafond de garantie ne peut être inférieur à 1 million d’Euros par victime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *