Le sport sur ordonnance remboursé par les assureurs

Le sport sur ordonnance remboursé par les assureurs

En avril dernier a été adopté à l’Assemblée Nationale, le projet de loi sur la santé porté par la Ministre Marisol Touraine. Le Sénat étudie ce projet de loi actuellement. Dans ce projet, figure un amendement défendu par l’ancienne Ministre des Sports Valérie Fourneyron qui a pour objectif de permettre aux médecins de prescrire une activité physique pour les personnes souffrant d’affections de longue durée (ALD). Nous allons vous présenter l’intérêt de cette pratique.

Le sport sur ordonnance, qu’est-ce que c’est ?

Dans les faits, que signifie cet amendement ? Si le projet de loi passe, les médecins seront autorisés à prescrire à des patients souffrant d’une pathologie lourde une activité sportive, au même titre que des médicaments, une visite chez un spécialiste, ou tout autre acte médical. Avec cet amendement, l’Etat veut jouer un rôle important en terme de prévention santé. La France est très en retard au niveau de la pratique du sport pour préserver la santé des citoyens. Ce serait donc un premier pas pour changer les habitudes des Français.

Les assureurs chargés du remboursement

Les assureurs n’ont pas attendu la validation par le Sénat pour se positionner sur le sujet. La MAIF a été pionnière sur ce sujet. Elle a lancé en juillet dernier, une offre pour tous ses clients avec une garantie «sport sur ordonnance», qui finance le diagnostic nécessaire pour mettre au point un programme sportif adapté et l’inscription au club de sport (labellisé), dans la limite d’un plafond de 500 euros sur deux ans. C’est donc sans supplément de prix à payer que les quelques trois millions de sociétaires de la mutuelle profiteront de cette prise en charge s’ils sont victimes d’un accident entraînant une invalidité supérieure ou égale à 20%, ou s’ils souffrent de certaines affections longue durée, pour lesquelles la pratique sportive a fait ses preuves.

La garantie proposée par la MAIF a été conçue en partenariat avec la Mutuelle des Sportifs. Mais comment l’assuré va choisir son coach sportif ? Là est toute la question. « Le but est de mettre en place un programme d’activité adapté à chacun, son état de santé, sa motivation, sa pratique sportive antérieure et son niveau d’activité dans la vie courante, puis qu’il soit encadré dans un club ou association référencée où le coach est formé au sport adapté » explique Thierry Fauchard, chargé de mission au service sport sur ordonnance de la Mutuelle des Sportifs. Dans les locaux de cette dernière, une plate-forme téléphonique d’orientation et de suivi du dispositif a été mise en place : c’est eux qui, après vérifications, questionnaires, entretiens, adresseront l’assuré MAIF à un médecin référencé par la mutuelle, lequel établira formellement l’ordonnance, puis le dirigeront vers la structure la mieux adaptée et la plus proche de chez lui.

Dans nos sociétés occidentales, nous passons beaucoup de temps assis, que ce soit pour le travail ou pour les loisirs (ordinateur, télévision….). Il est primordial de faire comprendre aux Français que la pratique du sport de manière fréquente est essentielle pour vivre plus longtemps et en meilleure santé. Le remboursement de séances de sport par les assureurs prescrites par les médecins va permettre d’encourager cette pratique.

Il y a 1 commentaire sur cet article
  1. Pingback: Le sport sur ordonnance remboursé par le...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *