Le Big data révolutionne le secteur de l’assurance

Le Big data révolutionne le secteur de l’assurance

Cette révolution est provoquée par les méga données (Big data) provenant des réseaux sociaux et objets connectés.

Une mutation inévitable : travailler en collaboration avec d’autres acteurs

Les Big Data provoquent à l’évidence une mutation cruciale. Et pour cause : volume, variété et vitesse de création de l’information n’ont jamais été aussi élevés. L’humanité génère désormais en un jour autant de données que depuis la nuit des temps à 2003… et 90% de toutes nos données datent d’il y a moins de 2 ans !

Les nouveaux modes de collecte de données en temps réel, tel les objets connectés, ou les réseaux sociaux se combinent désormais avec les facultés croissantes d’analyse permises par l’intelligence artificielle. Des acteurs, paradoxalement souvent étrangers au monde de l’assurance, l’ont perçu et s’organisent pour en tirer profit.

Au Royaume-Uni, Bought by Many crée des communautés d’individus aux besoins d’assurance spécifiques (cyclistes, diabétiques, etc.) puis s’intercale entre eux et les assureurs, changeant l’équilibre et la nature de la relation. Aux Etats-Unis, The Climate Corporation, dotée de moyens humains limités et d’un algorithme sophistiqué, prédit le risque climatique en temps réel et offre des solutions d’assurance automatisées, notamment à destination de l’agriculture.

De ce fait pour ne pas se faire disrupter, voir kodakiser, les assureurs doivent apprendre à travailler en collaboration avec ces nouveaux acteurs experts de la gestion des méga données. 

Une offre personnalisée grâce au Big Data

Pour réussir leur mutation, les sociétés d’assurance vont devoir avoir une stratégie clairement identifiée. Leur but n’est pas de créer de la donnée, mais de valoriser des données grâce à une analyse permise par leur connaissance du secteur. L‘analyse intelligente des données est le rôle de l’assureur de demain.  Le Big Data est un allié rendant possible l’hyper-personnalisation du service et des prix, ajustés en temps réel pour tous les clients. En somme, en offrant à chacun du « sur-mesure industrialisé ». Cela requiert entre autres d’identifier et d’obtenir des données plus pertinentes. Données qu’un client pourrait transmettre s’il y trouve son intérêt, à l’image du «Pay how you drive», et sans négliger les obligations de confidentialité et de protection des données.

Le Big Data va permettre de délivrer à l’assureur un nombre de données gigantesque sur l’assuré. L’objectif est d’y avoir accès en s’appuyant sur des sociétés de gestion de données et pour les assureurs d’apporter un regard d’expert du secteur. Une bonne analyse des méga données permettra de proposer aux assurés une offre personnalisée, rapide et simple. Les deux partis seront gagnants de cette révolution numérique. Les assureurs proposeront des offres plus adaptées qui correspondront mieux aux besoins des  assurés ce qui augmentera leur satisfaction client. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *