L’assuré veut (aussi) une relation digitale avec son agent d’assurance !

L’assuré veut (aussi) une relation digitale avec son agent d’assurance !

Du fait de cette généralisation de la digitalisation de notre société, les professionnels de l’assurance en relation directe avec les clients et prospects ne peuvent y échapper. Quels sont les avantages pour les assurés de privilégier une relation avec des agents d’assurance qui ont pris en compte cette révolution digitale ?

Une relation client plus satisfaisante

Grande tendance digitale de 2016, le phygital (mix relation physique et digitale) permet de créer un lien plus fort entre le virtuel et le physique pour une expérience client plus satisfaisante. D’après une étude de Colombus Consulting, 90% des assureurs proposent sur leur site web une prise de rendez-vous avec un conseiller et, 40% un service de géolocalisation pour faciliter la venue des clients en agence.

De plus, le numérique permet de renforcer la lisibilité des offres des assurances auprès des utilisateurs. Du contrat d’assurance à la déclaration de sinistre en passant par l’assurance vie, les sujets abordés sont souvent complexes à comprendre. Or, ce sont des éléments très engageants qui nécessitent d’en saisir le sens et les conséquences. C’est pourquoi, la plupart des sites web proposent aujourd’hui des fiches produits claires et détaillées à leurs visiteurs. Internet, est un outil très pratique et utile pour faciliter la mise à jour et la diffusion des informations (via une newsletter, un emailing, les réseaux sociaux,…).

Plus de transparence

La transparence est un critère très recherché par les internautes qui consultent des sites d’assurance. C’est pourquoi, 62% des assureurs diffusent des avis clients (étude de Colombus Consulting). Cela a pour effet de rassurer et de mettre en confiance le visiteur pour l’inciter plus facilement à s’engager. Les assurances en ligne ont d’ailleurs une longueur d’avance sur le processus d’autonomie du client puisqu’elles proposent des services de gestion à distance, comme la pré-déclaration de sinistre que le client peut remplir directement sur le site web de l’assureur.

L’assuré reste demandeur de conseil et d’expertise

Avec le développement du digital, les clients et prospects sont plus informés. Mais attention à la multiplicité de l’information ! Pour un assuré, il est parfois difficile de comprendre les différences qu’il peut exister entre plusieurs offres concurrentes. L’assuré va comparer des prix, mais il ne percevra peut-être pas les causes de ces différences de tarif vu la technicité des produits d’assurance. C’est pourquoi, malgré la digitalisation du secteur, le devoir de conseil de l’agent d’assurance ne disparaîtra pas. Il y aura toujours besoin de l’agent d’assurance pour expliquer à l’assuré les contrats d’assurance qui sont dès fois très complexes. En résumé, l’assuré dispose de plus d’information avec le développement du digital, mais cela ne remplace pas l’expertise et le conseil d’un professionnel d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *