Les auto-entrepreneurs : un marché pour les assureurs

Les auto-entrepreneurs : un marché pour les assureurs

Les auto-entrepreneurs représentent une part importante dans la création de nouvelles entreprises. Comme toute entreprise, ils ont des besoins en assurance. De ce fait, ils représentent un marché potentiel important pour les assureurs.

Les auto-entrepreneurs : un marché important

Premièrement, définissons le terme d’auto-entrepreneur. Un auto-entrepreneur est une personne physique qui exerce une activité commerciale, artisanale ou libérale à titre principal ou complémentaire. Il s'agit donc d'une entreprise à part entière. Les auto-entrepreneurs sont très importants parmi les créations des nouvelles entreprises, comme le montre le bilan de cette branche d’activité publiée par l’INSEE sur l’année 2015. Depuis 2009, la part des auto-entrepreneurs représente 43% des sociétés créées. Parmi les structures qui passent le cap des trois ans, 48% offrent un revenu principal. Selon l’INSEE, les secteurs d’activité les plus robustes sont la santé humaine action sociale, avec une pérennité à trois ans de 71%, et l’enseignement, avec 56%. A l’inverse, l’INSEE précise que le taux d’échec est plus élevé que la moyenne dans l’activité scientifique et technique, le commerce et la construction.

Un secteur qui attire les assureurs

Les travailleurs indépendants vu leur nombre, intéressent les professionnels de l’assurance. En 2010, avec le début du fonctionnement du statut d’auto-entrepreneur, 360 000 auto-entreprises avaient été crées cette année-là. Ce qui représentait un fort marché potentiel pour les assureurs.

De manière générale, les auto-entrepreneurs n’ont pas d’obligation de s’assurer, mais chaque secteur d’activité a des spécificités. Par exemple, en 2014, la loi Pinel sur l’artisanat, le commerce et les très petites entreprises, a renforcé le dispositif des assurances professionnelles obligatoires en obligeant les auto-entrepreneurs de ce secteur à indiquer sur leurs devis et factures la possession d’une couverture.

Les auto-entrepreneurs proposent est un marché qui offre des perspectives de croissance aux acteurs désireux de s’adapter à ce nouveau public, notamment via la souscription digitale. Plusieurs assureurs proposent donc des offres spécifiques à destination de cette cible. Un courtier comme April a ainsi décidé de les séduire, en mettant par exemple en place un partenariat avec la plateforme incontournable de ces professionnels, auto-entrepreneur.fr. La plateforme Simplis est donc née de ce partenariat. Les auto-entrepreneurs peuvent ainsi souscrire en ligne une protection juridique ou encore une responsabilité civile professionnelle.

Hiscox  permet également via son site de souscription en ligne de proposer des offres à destination des auto-entrepreneurs. Quant à la fédération des auto-entrepreneurs, elle s’est associée au cabinet de courtage Aymeric Chatel Assurances.

Dans un marché de l’assurance toujours plus concurrentiel, l’auto-entreprise représente un marché à fort potentiel pour les assureurs. A eux de les accompagner au mieux dans leur choix d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *