Les assurances pour les entreprises individuelles

Les assurances pour les entreprises individuelles

Une entreprise individuelle malgré son statut spécifique est exposée à certains risques. Il est donc essentiel pour le dirigeant de souscrire une protection entreprise individuelle.

Qu’est-ce qu’une entreprise individuelle ?

Une entreprise individuelle est une entreprise qui n’a qu’un seul dirigeant. Ce statut juridique est généralement choisi pour des petites structures. Comme son nom l’indique, l’entreprise individuelle est une entreprise en nom propre qui ne dispose pas de la personnalité morale : l’entrepreneur et l’entreprise constituent une seule et même entité sur le plan juridique, même si, sur le plan comptable et fiscal, les activités professionnelles de l’entrepreneur sont clairement séparées de ses activités civiles.

Pourquoi souscrire une assurance entreprise individuelle ?

L’assurance entreprise individuelle permet de réduire les risques auxquels est exposée l’entreprise. Elle est donc indispensable, quel que soit le type d’activité de l’entreprise individuelle.

Les activités pouvant être exercées sous ce statut juridique sont diverses, et certaines nécessitent la souscription d’une assurance professionnelle obligatoire telle que les activités du bâtiment, les professions médicales, les agences immobilières ou agences de voyages…

L’entreprise individuelle peut être créée sous le régime de l’auto-entrepreneur ou des professions libérales, il sera alors possible de souscrire une assurance auto-entrepreneur ou à une assurance professionnelle libérale.

Avec le régime d’entreprise individuelle, il n’y a pas de distinction entre les biens privés de l’entrepreneur et les biens propres à l’activité professionnelle.

Il est donc important de bien s’assurer pour qu’en cas de problèmes rencontrés dans l’exercice de l’activité professionnelle, il n’y ait pas atteinte aux biens privés.

Souscrire une responsabilité civile professionnelle est donc la protection de base, mais il est aussi possible de souscrire :

  • une protection juridique professionnelle,
  • une assurance perte d’exploitation,
  • une assurance multirisque professionnelle, etc.

L’entreprise individuelle ne donne pas droit à l’assurance chômage ; en cas de perte d’activité, le dirigeant ne perçoit aucune indemnité chômage. Il est donc important de souscrire une assurance chômage dirigeant qui permettra de couvrir ce risque.

Pour subvenir aux besoins du dirigeant en cas d’accident du travail, maladie, incapacité, invalidité… une complémentaire santé entreprise sera également utile.

Comme nous pouvons le constater, il existe un certain nombre de risques auxquels sont exposés les entreprises individuelles malgré leur statut spécifique. Le fait qu’il n’y ait pas de distinction entre les biens privés et les biens de l’activité professionnelle nécessite une grande prudence de la part de l’entrepreneur. Selon la nature de votre activité, renseignez-vous bien sur les risques auxquels vous êtes exposés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *