Les réseaux sociaux d’entreprise : des outils pour améliorer l’efficience en assurance !

Les réseaux sociaux d’entreprise : des outils pour améliorer l’efficience en assurance !

Avec le développement des outils numériques, les réseaux sociaux d’entreprise deviennent un outil de plus en plus utilisé par les assureurs. En effet, les réseaux sociaux d’entreprise présentent un certain nombre d’avantages que nous allons vous présenter.

Qu’est-ce qu’un réseau social d’entreprise ?

Un réseau social d’entreprise (RSE) est un groupe constitué de personnes physiques et morales réunies par un dispositif de réseautage social, au sein d'un organisme. Par extension, le terme désigne aussi les outils informatiques de réseautage qui facilitent ce fonctionnement partagé et collaboratif au sein de l'entreprise.

L’utilisation du réseau social d’entreprise présente un certain nombre d’avantages comme nous allons le constater.

Un facilitateur d’innovation collaboratif

Les réseaux sociaux d’entreprise (RSE) permettent de fédérer pour innover. Un RSE peut être utilisé par des équipes pour travailler sur un projet commun en permettant de mettre tous les documents de référence, créer des fils de discussion, coécrire ou enrichir des fichiers en ayant l’historique des différentes versions. En travaillant via un RSE sur un seul support commun, le gain de temps est très important ce qui améliore la productivité.

La réflexion sur un projet commun est donc facilitée, le brainstorming est plus efficace, ce qui permet d’améliorer le processus d’innovation grâce à un gain de temps important.

Un meilleur partage de l’information

Les RSE permettent également de mieux partager l’information. Ainsi, chez Axa France la direction juridique a récemment partagé sur le RSE ONE les principes du droit d’auteurs avec tous les collaborateurs. « Il y a eu des débats et donc une vraie sensibilisation à cette thématique : comment réutiliser des photos, des textes... Depuis, nous avons beaucoup moins besoin d’intervenir suite à la publication de contenus soumis au droit d’auteur. Au-delà du phénomène d’apprentissage important, les juristes ont pu mettre en avant leur métier et la valeur ajoutée qu’ils pouvaient apporter », explique Emmanuel Frizon de Lamotte, responsable Innovation participative et Réseau social d’Axa France. En fait, les réseaux d’entreprises permettent de résoudre des problèmes de manière beaucoup plus rapide.

Améliorer la transversalité entre les services

Grâce aux RSE, la transversalité entre les services est plus importante. « Les collaborateurs vont ainsi au-delà de leur propre service, ou entité. D’ailleurs, sur leur profil, leur niveau hiérarchique n’est pas précisé. Cela permet un vrai décloisonnement des échanges qui ne passent plus systématiquement par la hiérarchie », explique Brigitte Cachon, directeur communication corporate et développement durable de Crédit Agricole Assurances, dont le RSE a été généralisé auprès de tout le groupe, en juin 2014, après un pilote de six mois. Grâce aux RSE, la collaboration entre les services s’effectue entre des collaborateurs qui ont les mêmes centres d’intérêts et en brisant les barrières hiérarchiques.

Les RSE ne sont pas des gadgets. Le rôle des directions des groupes d’assurance est de bien faire comprendre à leurs collaborateurs que les réseaux sociaux d’entreprise sont des outils permettant d’améliorer leur efficacité au travail et donc leur productivité. Utiliser les RSE fait parti d’une étape indispensable pour le collaborateur en assurance d’aujourd’hui et de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *