Qu’est-ce qu’une assurtech ?

Aujourd’hui, de nouveaux modèles d’assurance sont développés pour compenser les limites des anciens. L’assurtech fait partie des entreprises qui ont innové ces nouvelles techniques. Découvrons ensemble ce qu’est une assurtech, comment ellles fonctionnent et des exemples principaux.

Assurtech : ce que c’est

Plus connue sous le nom de start-up, une assurtech est une société d’assurance qui utilise les innovations technologiques pour ses services. Grâce à ces dernières, elle arrive à développer les anciens modèles et techniques de l’assurance. C’est en 2010 que l’assurtech a été mise en place. De nos jours, grâce à son développement, le secteur de l’assurance a connu de nouvelles techniques d’offres et de distributions. Aussi, les services ont été améliorés. Par ailleurs, l’assurtech est caractérisée par un ADN digital et une grande offre à valeur ajoutée.

Comment fonctionne une assurtech ?

On retrouve les assurtech dans tous les domaines de l’assurance. Néanmoins, pour le moment, un acteur ne peut être présent que dans un seul segment de services d’assurance.

Le segment d’offre

Les assurtech qui interviennent dans ce segment sont appelées néoassureurs. Ces derniers ont pour objectif, la conception et la réalisation des nouvelles offres. Ces dernières pourront répondre aux attentes des clients (flexibilité, simplicité, digital, etc.) ou de l’entreprise (cyber-risque, climat, etc.). L’optimisation de l’UX permet aux néoassureurs d’utiliser la data pour des produits paramétriques.

Le segment de distribution

Les acteurs des assurtech interviennent ici comme étant des courtiers. Pour pouvoir fluidifier la distribution et renforcer les solutions, ils utilisent les nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle. Pour mieux satisfaire les clients, ils mettent aussi en place des comparateurs d’assurance en ligne.

Le segment de services

Le segment de service est constitué par des acteurs hyperspécialisés. Dans la plupart des cas, ceux-ci interviennent pour faciliter la gestion des sinistres. Ils assurent aussi le bon déroulement de la vente.

Quelques exemples d’assurtech

Les assurtech se sont beaucoup développées récemment. Aujourd’hui, on en compte beaucoup sur le marché. Voici les assurtech les plus connues et les plus importantes.

En France, il existe des salons et des concours sur l’assurtech. Il y en a notamment un célèbre créé par le Pôle France Innovation. La dernière assurtech a avoir remporté le prix est Akur8.

Kleinblue a dressé un parnorama très large des différentes Fintech

Un panorama recensant 224 startups classées dans trois grandes catégories :

  • Produit – 20 startups
  • Distribution – 94 startups
  • Services aux assureurs et aux courtiers – 110 startups
Panorama des assurtech

L’AMF a de son côté présenté la french fintech week, un salon dédié à la fintech, l’assurtech et la regtech.

French Fintech Week

Nous présentons ci-dessous quelques assurtechs majeures. Notez que cette liste n’est pas exhaustive. Elle présente juste quelques-uns des acteurs principaux du secteur.

Alan

Alan - Assutech santé

Alan est une entreprise récente. Elle a été fondée en 2016 par Charles Gaorintin et Jean Samuelin. Grâce à son effort basé à 100 % sur le système digital, elle travaille pour développer le complémentaire santé. Afin d’atteindre son objectif, la jeune entreprise a augmenté ses fonds d’investissement. En avril 2021, elle était reconnue comme étant la meilleure entreprise d’assurtech en France.

Le néo-assureur qui révolutionne l’assurance santé pour les entreprises et freelances. Ils sont en très grand développement et comptent désormais plus de 300 employés.

Shift Technology

Shift Technology

Shift Technology a mis en place une bonne solution de lutte contre la fraude. Des annexes de l’entreprise se trouvent dans plusieurs pays (environ 35 pays). De plus, l’enseigne est en collaboration avec plus d’une quinzaine d’assureurs américains. Elle compte déjà plus de 300 employés. Tout récemment, elle a réussi à développer une nouvelle plateforme. Celle-ci permet la gestion des sinistres de manière automatique. Ainsi, grâce à cette innovation, Shift Technology poursuit sa croissance. L’entreprise s’impose peu à peu grâce à son dynamisme.

Seyna

Seyna

Seyna est une assurtech qui s’est développée de manière assez rapide. Elle représente une société d’assurance à part entière. C’est en 2019 qu’elle a commencé à fonctionner. Aujourd’hui, Seyna fait partie des néoassureurs qui ont pu obtenir l’agrément de l’ACPR. Ainsi, elle a eu l’autorisation de fabriquer des produits d’assurance. Certains produits sont utilisés par la société elle-même et d’autres sont revendus sur le marché.

Moonshot

Moonshot Insurance

Moonshot est l’une des assurances les plus récentes en France. Elle a été créée en 2017 au niveau de la Société Générale. Elle offre des produits contextuels. La distribution de ces derniers se fait en B2B.

Oscar

L'interface d'Oscar, l'assurtech américaine

Oscar fait partie des grandes assurtech mondiales. Elle est très active dans le domaine de la santé. Pour élargir ses offres, elle utilise le système digital. De nos jours, Oscar fait partie des acteurs incontournables du domaine de l’assurance santé.

Yomoni

Yomoni

Il est difficile de savoir si Yomoni est vraiment une assurtech. D’un côté c’est un acteur qui devient important dans le domaine de l’assurance vie et de l’autre il s’appuie largement sur les assureurs classiques. Ils proposent une gestion déléguée de l’argent déposé par les investisseurs. C’est une façon simple d’investir en Bourse en utilisant l’enveloppe fiscale de l’assurance vie.

L’assurtech ne révolutionne donc pas seulement le monde de l’assurance dommage, mais aussi l’assurance sous l’angle de l’épargne et de la prévoyance.

Nalo

Nalo est aussi une assurtech du domaine de l’épargne. Ils se sont associés à Générali pour révolutionner le domaine de l’épargne et de l’assurance vie. Ils ont créé une épargne intelligente gérée en mode projet. La collecte a été particulièrement forte, notamment sur leurs mandats ESG.

Nalo, une assurtech en partenariat avec Generali

Conclusion sur l’assurtech

Le monde de l’assurance est révolutionné par les technologies et en particulier le digital. Cela permet à la fois de produire des assurances plus pertinentes, notamment grâce au big data, mais aussi de proposer des parcours plus orientés clients. Des jeunes pousses, appelées assurtechs ou insurtech, s’engouffrent dans cette brèche. Elles sont parfois en concurrence frontales avec les acteurs traditionnels, et parfois il y a des synergies. D’ailleurs, dans la banque de nombreux acteurs traditionnels ont racheté des fintech afin d’accélérer leur développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.